dimanche 16 février 2014

UN REGARD



Notre Dame la Brune -XIIème siècle- Eglise Saint-Philibert de Tournus. Saône et Loire. France

17 commentaires:

  1. Elle est très belle cette vierge elle me fait penser aux icônes russes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le regard fixe et la peinture or peut-être ? A l'origine, elle était noire (le vêtement !) d'où son nom.

      Supprimer
  2. Superbe !
    J'adore le regard de la vierge.
    Merci pour cette belle photo.
    Un gros bisou Annie et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Dany, d'être passée. Ttès bonne semaine !

      Supprimer
  3. Dans ce regard presque humain, toute le tristesse et toute la Sagesse du monde, souffrance et sérénité sont augurées... Un regard de femme...
    merci pour cette belle surprise.
    Sylvie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut-être aussi le léger décalage entre ses deux yeux qui lui donne ce regard.
      Bonne semaine !

      Supprimer
  4. En tout cas, ils ne regardent pas dans la même direction. Merci pour ton gentil mot sur mon blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois dire, que c'est le regard de Marie qui m'a intéressée, mais tu as tout à fait raison !
      Bon retour parmi nous, Anis. Je t'embrasse.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Anis et toi avez l'oeil ! Pour moi seul le regard de Marie comptait !

      Supprimer
  6. It is a beautiful statue. The artist has made Mary serene even though it seems that she know what sorrows await.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactly ! It is a beautiful statue in a beautiful church, in a beautiful abbey.

      Supprimer
  7. Wonderful! They share the same eyes, the same look.

    RépondreSupprimer
  8. C'est la période que je préfère ; rien de sophistiqué, la simplicité à l'état pur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison. Elle était encore plus austère à l'origine car tout son vêtement était noir. L'or a été ajouté au XVIIIème siècle, si je me souviens bien.

      Supprimer
  9. C'est étonnant. Elle nous dit beaucoup. Lui aussi.

    RépondreSupprimer