dimanche 11 mars 2012

LE MAÎTRE



Je ne pouvais pas ranger la mangeoire que les oiseaux ont fréquentée tout l'hiver, sans vous présenter le maître incontestable de ce lieu : le rouge-gorge.
D'abord timide il s'est approché peu à peu, puis, ayant fait le tour du propriétaire et constaté  qu'il lui convenait, il a décidé qu'il y règnerait en maître. 
Perché au sommet du mât ou installé sur le rebord de la maisonnette en bois, où sont déposées les plaques de graisse et de graines, il a surveillé son royaume avec une attention de tous les instants : aucune mésange de quelque couleur qu'elle soit, aucun chardonneret, aucun tarin des aulnes n'a été autoisé à s'approcher quand il était là. Tout téméraire, tout étourdi  qui se posait malgré tout pour saisir une graine de tournesol, se voyait chassé et poursuivi jusque dans les arbres voisins.
Bon prince, ce n'est qu'au coeur de l'hiver, quand le froid et la neige sévissaient tout le jour, qu'il a accepté de leur faire une place... petite !


13 commentaires:

  1. Il est tout à fait majestueux ! on voit que tu l'as bien nourri

    Si tu veux voir toute une compagnie splendide je te donne le lien vers autour du puits sa photo va te plaire

    http://autourdupuits.blogspot.com/2012/03/la-photo-de-la-semaine_10.html

    RépondreSupprimer
  2. Je les aime ces petits princes de l'hiver !

    En revanche ce n'est pas facile de les prendre en photo ..

    Bon dimanche ma chère Annie

    Chez nous, sous la grisaille et le froid revenu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mien est "bon prince" ! Il se pavane à deux mètres de nous, sans vraiment de frayeur, certain de nous avoir conquis. Bonne semaine à toi, Dany !

      Supprimer
  3. Que de bons moments à les observer.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pour moi c'est l'un des grands plaisirs de l'hiver !

      Supprimer
  4. Il a fière allure ! ce serait un humain on pourrait dire qu'il "se la pète" si je puis me permettre cette familiarité :-)))

    RépondreSupprimer
  5. J'aime bien ces instantanés qui émaillent les visites, une bouffée d'air pour pour moi qui suis en ville mais où l'on entend tout de même quelques oiseaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis heureuse, Anis. J'ai parfois peur de lasser avec mes petites bêtes et mes petites fleurs....

      Supprimer
  6. Ce matin vers 4h30 un oiseau chantait à tue tête dehors: il faisait encore noir mais il semblait pressé... Que le printemps vienne vite ! On annonce du soleil durable en milieu de semaine en Belgique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis heureuse pour vous car cela fait beaucoup de bien ! Ici chaque jour apporte son lot de nouveautés : une nouvelle fleur, un nouveau papilon et la température qui ne cesse de monter.

      Supprimer
  7. Oh he's so charming and regal -- I can believe he is in charge of the garden! A beautiful picture Annie! Thanks for sharing.

    RépondreSupprimer