dimanche 11 décembre 2011

MOBY DICK






Auteur : HERMAN MELVILLE
Editions : Gallimard 1940- Folio Classique  n°2852-731 pages-


Depuis quelques jours je n'ai guère travaillé sur mon blog.
Noël y est pour quelque chose, bien sûr, mais Herman MELVILLE, encore plus !

J'ai en effet entrepris une lecture que je repoussais depuis 40 ans : MOBY DICK, et MOBY DICK ne se lit pas comme n'importe quel autre livre. Il faut du temps et beaucoup d'attention !
Car il ne s'agit pas d'un livre, mais de plusieurs, une véritable somme, sur la baleine et les hommes qui la poursuivent, brassant les mythes, l'histoire,  la géographie, les techniques de marine et de chasse,  mais aussi la métaphysique, la symbolique des couleurs, l'histoire de l'art et je dois en oublier.

Ishmaël, le narrateur, ne se contente pas de nous raconter une aventure mais au fur et à mesure que celle-ci se déroule,  nous fait partager sa passion. Et comme tout passionné il s'interroge, il recherche, il s'indigne, il convoque la Bible, Plutarque, Montaigne, Shakespeare et tous ceux qui de près ou de loin se sont intéressés à ce qui le fait vivre. Il éprouve enfin le besoin de synthétiser ses pensées, pour lui tout autant que pour nous, avant de reprendre le fil de son récit et nous entraîner dans cette chasse aussi  prosaïque que mythique.

Alors que je ne suis qu'à une grosse moitié du livre en plus de dix jours, je sais déjà que j'ai rencontré un chef d'oeuvre. Car rien n'est ennuyeux ici, tout est original, étonnant, passionnant. 
Alors que j'avais entrepris cette lecture avec crainte, je la poursuis à présent avec avidité.

J'espère, si vous ne l'avez déjà fait, vous donner envie de monter aussi sur le "Péquod", ce bateau-monde où :
"l'Américain natif fournit libéralement les cerveaux: le reste de l'univers fournissant non moins libéralement les muscles". 
C'est pourquoi les posts suivants risquent fort de tourner encore et pour quelques jours autour d'elle :

LA BALEINE




I

4 commentaires:

  1. typiquement le genre de billet qui me donne envie de relire ...surtout en période de noël où l'on est un peu nostalgique de l'enfance et de ses premières lectures, je l'ai lu la première fois beaucoup trop jeune et sûrement j'ai raté des choses mais cette baleine mythique est restée à jamais dans mes souvenirs et lorsque je l'ai relu à un âge plus normal je suis définitivement tombée amoureuse

    RépondreSupprimer
  2. Annie! You are the first person I know who has also read Moby Dick. Last summer (2010) we visited New Bedford (where the Whalemans Chapel is) and I vowed to really read the book -- and I did -- but it took me months! I would read for a while and then put it down and go to something easier. I am so glad I read it.

    Now here is a new little book I am just now reading and it is very worthwhile: "Why Read Moby Dick" by Nathaniel Philbrick. I hope you can find it in translation.

    RépondreSupprimer
  3. je n'ai jamais osé le lire ce livre ..... mais peut etre maintenant
    bisous bisous

    RépondreSupprimer
  4. Moby Dick fait un peur peur par son volume d'une part et par son sujet d'autre part, comme toi c'est une lecture que je repousse depuis plusieurs années ... Mais je le lirai un jour !!

    RépondreSupprimer