mercredi 11 mai 2011

LES DRÔLES DE MOTS DU MERCREDI

C'est dans le livre de Katharina Hagena "Le goût des pépins de pomme" que j'ai trouvé cette semaine ces deux mots  (en partie) mystérieux :

Le kajal :
"Et avec le trait de kajal noir qu'elle traçait sur la paupière inférieure, ses yeux paraissaient disposés à l'envers dans sa tête"
Je me doutais bien que c'était quelque chose de même nature que le khôl.
Mais alors pourquoi parler de kajal ?
Les dictionnaires français (en ma possession !) restant muets sur ce sujet, c'est un dictionnaire anglais qui m'a ouvert la première piste en me signalant que le  mot vient de l'Hindi Kàjal qui signifie charbon.
Mais c'est le site beaute.addict.com qui m'a fourni le plus de précisions !
Le Kajal est  le khol traditionnel indien. il différe de celui-ci par sa composition "à base de charbon de ghee, de cire d'abeille, d'huile végétale et de camphre"  et donc par sa texture : il est "plus gras, plus souple, plus glissant que le khôl" et donc plus facile à poser et plus confortable à l'oeil.
Comme le khôl il a des vertus nettoyantes et protectrices.


Les caractères Sütterlin :
"Je me suis rappelée qu'à l'intérieur figurait le nom de ma grand-mère, calligraphié d'une main enfantine en caractères Sütterlin."
J'ai tout de suite pensé à l'écriture gothique, mais ce n'était pas si facile !
Après avoir consulté plusieurs sites voici les quelques conclusions auxquelles je suis arrivée :
1° L'écriture gothique est une graphie de l'alphabet latin apparue au Moyen-Âge.
2° Les caractères gothiques et les caractères latins se sont longtemps concurrencés, mais ce sont les premiers qui se sont imposés comme écriture d'imprimerie en Allemagne (Fraktur).
Les caractères Sütterlin ont été standardisés par Ludwig Sütterlin, à partir de ceux de  la cursive allemande (deutsche Kurrentschrift)  à la demande du Ministère prussien de l'Education. Ils ont été enseignés dans les écoles à partir de de 1915.
4° .... et interdits en 1941, avec la Fraktur, par le régime nazi, qui considérait qu'elle était constituée de "caractères juifs Schwarbacher"
5° L'écriture Sütterlin est donc la dernière écriture cursive utilisée en Allemagne issue de ce qui était appelé "l'écriture allemande".
http://www.suetterlinschrift.de
J'espère que vous ne vous êtes pas perdus en route....
Si vous voulez plus de détails, je vous conseille la lecture de l'article de Jean-Claude Trutt.



7 commentaires:

  1. My French is too poor to write, but I did love your word finds -- and your illustrations! I have never heard that word for kohl either.

    RépondreSupprimer
  2. Both of your words this week are very interesting. I like the sutterlin characters. I'm glad you added the picture.

    RépondreSupprimer
  3. Wow, it's almost like you had to solve puzzles to discover the meanings of those words! Thanks for participating!

    RépondreSupprimer
  4. Very interesting post, Annie! The pictures are wonderful. I didn't know that Kohl has cleansing and protective characteristics (maybe in a symbolic sense).

    RépondreSupprimer
  5. Thanks for the words, Annie. So interesting!

    RépondreSupprimer
  6. You worked hard to decipher those words. I followed along easily on the eye makeup (in English translation) and that definition makes perfect sense.

    The handwriting word was interesting but a little difficult for me.

    RépondreSupprimer
  7. I tried to comment on this earlier -- think it got lost with the problems Blogspot was having.You had to be an amazing word detective to find these definitions.

    I understand the kajal/kohl connection/contrast -- that makes sense to me.

    The other word was hard to grasp, even with your clear explanation.

    RépondreSupprimer