mardi 17 avril 2018

UNE ODYSSEE Un père, un fils, une épopée






Titre original : "An Odyssey. A father, a son and an epic." 2017
Auteur : Daniel MENDELSOHN
Traduction : Clotide MEYER et Isabelle D. TAUDIERE
Editions : Flammarion - 2017- 418 pages.

C'est un beau livre.
Voila comment je pourrais résumer le plus simplement possible cet ouvrage que j'ai aimé de bout en bout. 
Un livre passionnant et émouvant, aussi enrichissant intellectuellement qu'humainement, une histoire de père et de fils, dans laquelle toute fille se retrouvera aussi, dédiée par l'auteur à sa mère, bref une histoire de famille, ce qui ne surprendra pas ceux qui ont déjà eu la chance de lire, du même auteur, "Les Disparus".

Professeur de littérature classique dans une université américaine, Daniel Mendelsohn, doit cette année là, animer un séminaire sur "L'Odyssée" pour des étudiants de première année.
Lorsque son père, Jay Mendelsohn, âgé de quatre-vingt-un ans, lui demande d'y assister, il accepte.

Pourtant les rapports père-fils n'ont jamais été simples, mais comme le dit Jay lui-même : "Ton père est ton père" et Daniel est un bon fils.
Ces deux là ont vécu côte à côte durant de longues années, sans se parler vraiment. Le fils, enfant solitaire, sensible et triste a toujours craint ce père, sévère, querelleur, détestant tout signe de faiblesse et qui plus est mathématicien, alors que lui ne comprend rien aux mathématiques.

Pourtant ce même père a su trouver les mots qu'il fallait : "Je sais ce que c'est", lorsque le fils en a eu le plus besoin. 
Il a su, comme il l'a fait pour tous ces enfants, l'encourager dans ses études
Le fils a donc pu se construire, a réussi, comme son père le souhaitait, est devenu un père à son tour, à sa façon.

Durant un semestre, tous les vendredis, ils vont donc se retrouver, au milieu des jeunes étudiants, autour de "l'Odyssée".
On imagine la scène : le fils -le professeur -un peu tendu. Le père, de côté, dans son sweat-shirt blanc à capuche. Les étudiants filles et garçons un peu étonnés, tout au moins au début.
Le professeur évoque des pistes, les étudiants s'en saisissent ou proposent d'autres voies. Le père conteste.

Mais le livre bien sûr, est bien loin de n'être que la description de cette situation un peu cocasse, pas plus qu'il n'est que le récit de ce voyage "Sur les traces d'Ulysse", que Jay et Daniel entreprendront, une fois le séminaire achevé.

 Il est bien au contraire, comme un double parcours initiatique, très équilibré,  dans la connaissance du texte d'Homère d'une part, et dans celle du père par le fils, les deux situations s'éclairant l'une l'autre et révélant la dimension universelle du poème, comme celle de cette quête, complexe, d'un parent par son enfant.

Ceux qui ont lu l'Odyssée seront passionnés par les pistes ainsi ouvertes. Ceux qui ne l'ont pas fait, seront prêts à l'aborder  de la plus meilleure façon.
Chacun ne manquera pas  de se retrouver dans ce fils et dans ce père.

Les plus âgés se souviendront aussi  avec émotion de tout ce que recouvre  les derniers mots du livre :

"C'est ton père".


Ulysse et Laërte. IIème siècle avant J.C.
Musée Barraco. Rome


"Le garçon, l'adulte, l'ancêtre ; les trois âges de "l'homme". Ce qui revient à dire que, parmi les voyages que retrace ce poème, il y a aussi le voyage d'un homme d'un bout à l'autre de la vie, de la naissance à la mort."


Dominique , ClaudiaLucia et Keisha ont également beaucoup aimé !

17 commentaires:

  1. un livre magnifique plein de sensibilité, érudit et passionné
    on se sent proche de ces deux hommes que l'amour relie même si il est parfois difficile à exprimer magnifique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu l'as déjà compris, je partage totalement ton avis !

      Supprimer
  2. Lecture prévue, tôt ou tard ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, c'est le destin ! Mais il a parfois du bon !

      Supprimer
  3. Un titre déjà noté, ce billet confirme les qualités de ce récit, aux thèmes si riches.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut en effet le garder en tête, car c'est un très beau livre, qui plus est très émouvant et qui peut toucher chacun et chacune d'une manière ou d'une autre.

      Supprimer
  4. J'ai beaucoup aimé ce livre. Une émotion et une intensité que je n'avais pas ressentie depuis longtemps dans un livre.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis heureuse de savoir que vous l'avez lu. Oui, l'émotion est au rendez-vous de bout en bout et la fin est si vraie !

    RépondreSupprimer
  6. Oui, j'ai beaucoup aimé, en effet; c'est même un coup de coeur, le genre de livre que l'on n'oublie pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, comme je n'ai jamais pu oublier "Les disparus". Daniel Mendelsohn a une grande sensibilité et une grande humanité. Cela fait du bien !

      Supprimer
    2. Décidément, il faut que je lise Les disparus !

      Supprimer
  7. I will look for this author and this book. You always encourage me to stretch my mind. Thanks for that.

    RépondreSupprimer
  8. I think you'll love it, Sallie !If you find it (I saw it for kindle), read too his earlier book "The lost : a search of six of six million". It's a wonderful book

    RépondreSupprimer
  9. Un livre inoubliable (comme l'était Les disparus, d'ailleurs)

    RépondreSupprimer
  10. Tout à fait ! Bonne semaine, Keisha !

    RépondreSupprimer
  11. Vous présentez avantageusement ce livre et me donnez envie d'y aller, même si je ne suis pas du tout un connaisseur de l'Odyssée (justement direz-vous!).
    Je n'ai pas (encore ) lu "Les disparus", inoubliable paraît-il, donc en voilà deux que je note avec étoiles...

    RépondreSupprimer
  12. Voilà une lecture bien tentante, peut-être un jour...

    RépondreSupprimer