mercredi 22 février 2012

LES DRÔLES DE MOTS DU MERCREDI


Ils sont au nombre de vingt-sept, les "Drôles de mots" que j'ai notés dans mon petit carnet bleu, au fur et à mesure de la lecture de "Jérusalem -biographie-" de Simon SEBAG-MONTEFIORE.
Pas de quoi être fière ! J'y reviendrai donc certainement à plusieurs reprises.
Pour aujourd'hui j'en ai choisi  quatre, qui ont pour caractéristique d'avoir tous un rapport avec  la guerre, situation hélas banale à Jérusalem depuis sa création.

Les deux premiers renvoient à l'entrée à Jérusalem d'Antiochos III le Grand (-242 -187) "héritier de la deuxième grande dynastie née des généraux qui s'étaient partagé l'immense empire d'Alexandre".

Source uploadadalt. British Museum
A cette occasion, sans doute la première, les Jérusalémites virent défiler des éléphants de guerre mais pas seulement :

"Les Jérusalémites ravitaillèrent son armée  cosmopolite [celle d'Antiochos le Grand,], qui se composait de phalanges macédoniennes armées de sarisses,...., de cataphractes iraniens...."

Une sarisse :
Une sarisse est une lance très longue (5,5 m/18 feet) et très lourde  (5 kg /11 pounds) utilisée par les soldats macédoniens regroupés en phalanges, pour arrêter l'avancée des fantassins et des cavaliers ennemis.

Source : site cyberstratege

Un cataphracte :

Rien de mieux que cette image pour faire comprendre de quoi il s'agit :


C'est une "armure faite de toile ou de peau sur laquelle étaient cousues des lames de métal disposées en écailles" "inventée par les peuples nomades iranophones des steppes."

Le soldat qui porte cette armure est un cataphractaire.

Source : Wikipedia


Les deux mots suivant quant à eux se réfèrent à l'entrée de Titus (39-81) à Jérusalem en 70 de notre ére.

Tête colossale de Titus -Glyptothèque de Munich-

Elle fut suivie, dans la foulée, par la destruction du  second Temple qui "ne fut jamais reconstruit", "désastre"  dont les conséquences se font encore sentir aujourd'hui.

Une baliste :
"Il [Titus] entreprit de réduire les défenses de Jérusalem avec une efficacité systématique et une puissance écrasante. Des pierres de baliste, probablement lancées sur son ordre, ont été retrouvées dans les tunnels le long du mur ouest du Temple...."
Une baliste est une machine de guerre grecque puis romaine, qui, lors des sièges, servait à lancer des projectiles, lourdes flêches ou comme ici pierres. Elles fonctionnaient grâce à l'action de deux leviers entraînés par des ressorts à torsion constitués de faisceaux de fibres tordues.



poliorcétique :
"Ce qui n'empêcha pas Titus, qui déploya tout l'arsenal des engins de siège, des catapultes et du génie poliorcétique romain, de s'emparer de la première enceinte en quinze jours."
L'adjectif poliorcétique signifie "relatif à l'art d'assiéger les villes", et la poliorcétique "la technique du siège des villes". 

Sources :
- Wikipedia
- Dictionnaire Larousse
- Petit Robert de la langue française

16 commentaires:

  1. une raison supplémentaire de lire ce livre !!

    RépondreSupprimer
  2. Wow, wearing that cataphract looks quite cumbersome. I wonder if it's called the same thing when the horse wears it.

    RépondreSupprimer
  3. Yes, cumbersome, it was ! I'm not sure for the horse. But cataphractaire, in Antiquity was both the soldier and the horse (together).

    RépondreSupprimer
  4. Hi Annie,

    Some great words today, the only one I know is 'ballista'.

    I only remember that word from my history lessons at school, so it just shows that I was not paying very good attention, or I would know about the other words also.

    The weight that the poor horse had to carry must have been tremendous, I am surprised that it could ever charge into battle.

    Thanks for all the great links and illustrations, a really nice post.

    Enjoy the rest of your week.

    Yvonne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks, Yvonne for your nice comment ! Poor horses and poor men ! Have a nice end of week too !

      Supprimer
  5. Very interesting words Annie. I also like the pictures along with them. Cataphract caught my attention. That must have been very time consuming to sew all those metal blades. But it actually looks like a work of art.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I asked me how they did to "sew" them.

      Supprimer
  6. Annie, what a lovely, illustrated post! Honestly, most of these words were new to me--at least I'm improving my vocabulary. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks, Suko. I like a lot this meme, because, as you said it improves my vocabulary too !

      Supprimer
  7. Great words! That cataphract looks so heavy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. It was, I suppose. Have a ice end of week !

      Supprimer
  8. J'imagine nos soldats dans cette armure à notre époque ;-)

    Bon après-midi chère Annie et belle fin de semaine

    RépondreSupprimer
  9. Je ne leur souhaite pas...
    Bonne fin de semaine à toi aussi, Dany !

    RépondreSupprimer
  10. Comment et où trouves-tu le temps de lire tout ça, aujourd'hui tout est nouveau pour moi des mots "barbares" en quelque sorte !

    RépondreSupprimer