mercredi 8 février 2012

LES DRÔLES DE MOTS DU MERCREDI


Ce sont mes lectrices anglophones qui vont être contentes aujourd'hui.
J'ai, en effet, eu beaucoup de mal à trouver des définitions en français,  des trois mots trouvés dans
"Les belles choses que porte le ciel" de Dinaw MENGESTU.

Le yam :
".... les jeudis soirs, on pouvait assister à une lecture libre et partager les beignets de yam qui circulaient dans l'assistance."
La seule définition, trouvée en français est relativement imprécise :
"nom d'une racine analogue à la pomme de terre".
Par contre le "free dictionnary" éclaire mieux ma lanterne :
"Sweet potato with deep orange flesh that remains moist when baked."
Il s'agirait donc d'une patate douce à chair orange qui a la particularité de rester moelleuse à la cuisson : idéale, donc, pour des beignets !

Des plats d'injera :
"De minuscules tasses de café bleues et blanches circulaient sans cesse autour de la pièce, accompagnées de plats d'injera fourrés au choux."
Le site Yumsugar décrit parfaitement de quoi il s'agit :
"One of the most well known national dishes of Ethiopia, injera is a pancake like flatbread made from a special type of flour (en fait de la farine d'une graminée appelée teff).
The flour is mixed with water and ferments for a couple of days. After its ferments, the dough is fried into large disc.
Serving ustensils are not common in the Ethiopian culture. Instead meats, stews, salads and everything else is scooped onto torn pieces of injera, which acts  as both plate and fork."

En bon français :


Le wat :
"Les couloirs, à tous les étages, sentent le wat, le café et l'encens".
C'est Wikipedia qui vient à mon secours et en français, cette fois :
le wat est un plat commun en Ethiopie, un ragoût à base de légumineuses, de légumes et de viande, assaisonné d'un mélange d'épices et de beurre.

En bon anglais :

Source : http://epicesducru.com

  

18 commentaires:

  1. J'ai mangé du yam seulement une fois, mais j'ai adoré! C'est dommage qu'il est pratiquement impossible à trouver en Europe! Et oui, c'est un peu comme la patate douce, seulement différent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de cette réponse en français ! Pour ma part je crois bien n'avoir jamais goûté à la cuisine éthiopienne.

      Supprimer
  2. My oldest daughter has discovered a love for Ethiopian food. She was describing different dishes and was raving on about this flat bread. Now I know she was talking about injera. She said the injera is a perfect contrast for the very hot and spicy food.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ethiopian foods seem to be delicious ! I'd be happy to try them but don't know where in the area !

      Supprimer
  3. I knew yam but don't think I've ever heard of a yam doughnut. Interesting.

    RépondreSupprimer
  4. Your words made me hungry today! Luckily, it's almost time for dinner. :)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai adoré ces patates !

    Des amis ayant séjourné en Nouvelle Calédonie nous ont fait goûter

    Il y avait aussi un gâteau à base de bananes mais je ne me souviens plus du nom

    C'était il y a bien longtemps...

    Je t'embrasse Annie et te souhaite une douce fin de semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en troue (presque) partout à présent et, en effet elles sont délicieuses.

      Supprimer
  6. I am hungry after reading this post Annie! We ate once in an Ethiopian restaurant (in Portland Oregon) and that is exactly how we had our meal -- no utensils and all the delicious flavors scooped up by the flatbread. (But I wouldn't have remembered what it was called.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. No importance if you forgot the names if you didn't forgot the taste !

      Supprimer
  7. J'adore, j'adore,ça fait voyager aujourd'hui. Et oui, le yam je connaissais, des blogs culinaires US ou au cours de lectures, je ne sais plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voyager grâce à la cuisine me va très bien ! Et, par ces temps de froidure, ces plats réchauffent !

      Supprimer
  8. I think the naming of pumpkins/sweet potatoes/yams around the world is very confusing which may account for the vague French description that you found initially. In Australia and New Zealand a yam is not orange. They are quite small finger sized sweet potatoes with a white flesh. Onions are just as confusing in different countries too. I've never had any Ethiopian food, it would be interesting to try, no matter what sort of yam they use!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. You are right, Louise. So numerous, names, forms, colors and tastes, for pumpkins all around the world. It's why I like them a lot.

      Supprimer
  9. oh la la, suis nulle pour moi le Yam c'était un jeu de dés que j'ai beaucoup pratiqué dans mes jeunes années estudiantines ! ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai entendu parlé de ce jeu, mais comme je ne suis pas joueuse du tout, cela ne m'évoque rien !

      Supprimer
  10. Je croyais que yam, c'est l'igname, tout simplement. En tout cas les sonorités correspondent.L'igname a en gros le gout de la pomme de terre, en plus doux. Mais pas comme la patate douce (que je n'aime guère).j'ai mangé de l'igname en purée, en frites, etc... et surtout frit dans l'huile, facile à trouver au bord des rues, en Afrique de l'ouest.
    j'ai une fois partagé un repas avec une famille origine d'éthiopie, et je confirme que l'injera sert de couverts, c'est délicieux. D'ailleurs le même système existe avec des galettes en Inde ou Pakistan (souvenir de restaurant!)Quel plaisir de manger "avec les mains"!

    RépondreSupprimer