samedi 12 novembre 2011

MON PETIT DOIGT M'A DIT



Titre original : "By the pricking of my thumb"


Auteur : Agatha CHRISTIE 
Traductrice : Janine LEVY
Editions : du Masque - L'intégrale -1- Les Beresford- 2007
202 pages

J'ai lu ce livre juste avant de partir.... Il y a donc quelques semaines, mais j'ai tout de même choisi de vous en parler parce qu'il est charmant et plein de vérité. 
Nous avions quitté Tommy et Tuppence, à la fin de "N or M?" en 1941. Nous les retrouvons aujourd'hui, en 1968, à la demande des lecteurs qui s'inquiétaient régulièrement de leur devenir auprès d'Agatha CHRISTIE. 
Contrairement à Hercule Poirot, ou à Miss Marple, dont l'âge ne semble que peu changer  entre leurs premières aventures  et leurs dernières enquêtes, les Beresford ont vieilli, c'est tout au moins ce que dit leur état-civil. 
A présent grands-parents, Tommy est un alerte septuagénaire et Tuppence porte avec une ardeur presque inchangée ses 66 printemps.
Mais que font-ils ? Pas mal de choses semble-t-il, dont, tâche fréquente et particulièrement redoutée  à cet âge, rendre visite, dans sa maison de retraite à  une vieille parente, en l'occurrence la tante de Tommy.
Le décès inattendu de celle-ci, les paroles troublantes d'une vieille dame, à propos "d'une pauvre enfant" et  d'une chose cachée dans une cheminée, son brutal départ de la résidence,  un tableau qui charme et qui trouble à la fois Tuppence... et voici celle-ci qui se lance dans une double recherche, au départ anodine mais qui se révélera vite périlleuse, voire plus !
Nous sommes bien chez Dame Agatha  et rien ne différencie vraiment ce livre de ses autres ouvrages.
Cependant deux choses m'ont particulièrement plu :
- En premier, lieu, comme toujours, la description d'une Angleterre rurale, avec ses jolis villages, ses pasteurs vieillissants  et ses inénarrables commères :  Mrs Blight et Mrs Coppleigh  en sont ici  deux remarquables échantillons.
- En second lieu que les héros vieillissent.... et qu'ils ne s'en rendent pas tout à fait compte : n'est-ce pas le sentiment de chacun ? Jusqu'au jour, où quelqu'un vous le rappelle, en général brutalement : ici  c'est Déborah, la fille des Beresford, inquiète, à juste titre de la disparition de sa mère :
"C'est différent maintenant ! Elle est vieille !" 
A bon entendeur...


4 commentaires:

  1. J'ai toujours bien aimé cet univers que je retrouve chez les auteurs anglais ou les cinéastes. Je suis en train de lire Jonathan Coe "La femme de hasard" et il y a cette vieille Angleterre un peu surannée qui affleure par moments.

    RépondreSupprimer
  2. This one is on my list -- somewhere else I read that each of the Tommy and Tuppence books are about 20 years apart. I read the first two and enjoyed both. But I am not sure if I like my book people to grow older (can't do anything about aging in real life but somehow it is kind of comforting to know that Miss Marple and Hercule are always the same.

    RépondreSupprimer
  3. I just watched this one on Miss Marple again recently. I love it. I however have never read an Agatha Christie book. I know the various films and TV series but have never read the books.

    Hugs from Holland ~
    Heidi

    RépondreSupprimer
  4. I haven't read this one yet. I also love the English countryside that Agatha Christie described. It makes me want to visit.

    RépondreSupprimer