mardi 29 novembre 2011

LES DRÔLES DE MOTS DU MERCREDI


Aujourd'hui, ce sera visite chez les fourmis, grâce au numéro d'octobre/novembre de 
En plus d'être passionnant, comme toujours, il m'a fait découvrir trois mots nouveaux, sans que j'ai presque à en chercher la définition, puisque leur sens était précisé dans le texte même. 
Du beau travail de vulgarisation !



Une replète :
"Ces nounous d'élite appelées replètes..."
Une replète est une jeune fourmi ouvrière (donc stérile),  spécialisée dans le nourrissage des premières larves de reines et de mâles (sexués).
Gavées à l'automne pour emmagasiner des réserves de graisse et les conserver tout l'hiver dans leurs flancs, elles nourrissent  ces larves "par leurs glandes labiales, par une sorte de bouche-à-bouche".
Ce "régime princier" "accentuera la différence" entre les larves d'ouvrières, plus petites, et celles des reines et des mâles, différence qui est déjà sensible au stade des oeufs, ceux"qui donneront des sexués" étant déjà "plus gros et dotés de réserves" plus importantes.

La trophallaxie :
Pour bien comprendre ce qu'est la trophalloxie il faut au préalable savoir trois choses :
1° Les fourmis ouvrières effectuent un travail très spécialisé. Les plus expérimentées  sont des "fourrageuses", chargées notamment de "pourvoir la colonie en nourriture".
2° Pour ce faire, elles ingèrent le miellat sécrété par les pucerons qu'elles élèvent à proximité de la fourmillère ("61% de l'alimentation des foumis") croquent au passage quelques uns d'entre eux ainsi que des punaises, chenilles, etc ("35% de leur menu") et avalent enfin quelques graines (les 4/5 % restant de leur menu).
3° Cette nourriture est alors répartie entre leurs deux estomacs  : la plus petite part est digérée à leur bénéfice par le premier d'entre-eux, tandis que second, appelé estomac ou jabot social stocke le reste.

Dans ce contexte, la trophallaxie est le mode de transfert de cette nourriture entre l'ouvrière fourrageuse et les larves qu'elle est chargée de nourrir :
"La receveuse tapote la tête de la fourrageuse qui régurgite le miellat et le lui dépose entre les mandibules".


L'hémolymphe :
"L'hémolymphe est ce qui fait office de sang chez la fourmi. Ce fluide vital baigne tous les organes et les muscles et leur transfère les nutriments dont ils ont besoin. Tout cela sans veines ni battements du coeur."
On peut également ajouter que l'hémolymphe contient également les molécules de transport de l'oxygène ainsi que les déchets produits par l'utilisation des nutriments, vitamines et autres molécules.

Sources : 
- "La Salamandre" n°206
- Wikipédia

11 commentaires:

  1. Those are all new to me, but I know next to nothing about ants, except that I don't want them in my house! Thanks for playing along.

    RépondreSupprimer
  2. Your Salamander words are very interesting. I like it when I find new words in unusual places.

    RépondreSupprimer
  3. I confess, you got a little bit out of my French reading depth today--such a specific topic--but I got the gist. The (slightly icky) picture helped. :>
    JNCL
    The Beauty of Eclecticism

    RépondreSupprimer
  4. Drôles de mots en effet !

    Je connaissais l'expression " travail de fourmi " mais ne savais pas ce qui se passait dans leurs estomacs !

    Je n'aime pas trop ces bestioles !

    Bisous et très belle fin de semaine

    RépondreSupprimer
  5. Grâce à toi j'ai fait connaissance avec cette revue et j'ai passé commande d'un série de numéros pour mes petits enfants super !!

    RépondreSupprimer
  6. Super instructif comme toujours, c'est amusant, dans mes enregistrements du jour j'ai expliqué aussi ds mots , je pensais que mon partenaire et aussi certains auditeurs ne les connaissaient pas, comme épulaire par exemple, je te copie quelque part donc !

    RépondreSupprimer
  7. I found these hard in English and French today!

    RépondreSupprimer
  8. I found these hard in English and French today!

    RépondreSupprimer
  9. I found it hard to look at these pictures! ;)

    RépondreSupprimer
  10. Je suis en train de travailler sur les insectes avec mes élèves. Je n'aurai pas penser trouver chez toi toutes ces informations !

    RépondreSupprimer
  11. We like insects and ants have a fascinating society. One time, when we were hiking in Texas, we came upon leafcutter ants -- these are wonderful -- we watched them for two full hours while other people went on hiking.

    (I agree with Bermuda Onion who commented above though -- I definitely do NOT want them in my house ;>)!

    RépondreSupprimer