mercredi 29 juin 2011

LES DRÔLES DE MOTS DU MERCREDI


Deux mots cette semaine, en quelque sorte "trouvés dans la nature" !

- Le premier vient de la revue "La Salamandre", qui consacre son numéro de Juin-Juillet à "La vie en roses", oui avec un s à la fin, car il s'agit des fleurs.

Un bédégar :
"Bédégar, tête en pétard !"
Un bédégar est une galle, autrement dit une excroissance végétale, provoquée par la ponte d'un insecte.

Source : dictionnaire Larousse

Dans le cas du rosier sauvage le coupable est le cynips de l'églantier.
Sitôt émergé au printemps, il part à la recherche d'un bouton d'églantier. Il dépose alors  ses oeufs "dans le " pétiole ou la nervure centrale  des petites feuilles en devenir". Deux semaines après "les cellules végétales s'élargissent et se mettent à proliférer", donnant ainsi naissance à notre bédégar.
Le mot bédégar est d'origine persanne et signifie "emporté par le vent". On le nomme également de façon plus commune "barbe de Saint-Jean".

- J'ai lu le second, dimanche, sur un panneau informatif, lors d'une randonnée dans la forêt de Morgon (Hautes-Alpes)
Mandémentale :
"Une forêt mandémentale"
J'ai logiquement pensé qu'il s'agissait d'une forêt ayant un rapport avec un mandement... ce qui ne m'avançait guère et d'autant moins que les définitions trouvées dans le "Littré", renvoyaient,  à une notion d'ordre écrit émanant d'une autorité, par lequel "on mande : on fait venir", ou quand il s'agit d'un évêque, on donne des instructions ou des ordres relatifs à la religion...

Quelques clics sur Internet, plus tard la solution est venue du site "A la découverte du Grand Morgon"


Le mandement est  "un syndicat de Communes trés original, regroupant 5 communes des Hautes-Alpes (Savines-le-Lac, Réallon, Prunières, Puy St Eusèbe, St Appolinaire).
Très ancien, il remonte au moins au XIII ème siècle, où ces communes possédaient en indivisèment leurs bois et pâturages. L’ancienneté du Mandement en est attestée par de nombreux procès et luttes qu’il a du mener pour conserver son originalité face à ses détracteurs (Embrun 1297, les Crottes, le Domaine Royal 1699, etc.).
Un arrêté du conseil d'Etat de février 1906 et un accord définitif du 8 octobre 1909 règlent un litige sur les pâturages et adopte définitivement les statuts mandementaux : les pâturages sont attribués- par tirage au sort- aux communes. Les forêts restent indivises."

Ma "forêt mandémantale" est donc tout simplement une forêt appartenant au Mandement de Savines le Lac ! 
Et pour me faire pardonner l'aridité de mon propos voici une vue du Grand Morgon, prise de la forêt ....mandémentale.












4 commentaires:

  1. Hello Annie,

    A couple of very interesting words this week, that are new to me.

    I much prefer the image of the 'Grand Morgon' to the creepy picture of the 'Wild Rose Gall Wasp'.

    On eof them I woud love to be able to see one day, the other I hope never to see!!!

    Thanks for sharing the words.

    Take Care

    Yvonne

    RépondreSupprimer
  2. Aujourd'hui et bien j'ai tout appris, tu es un vrai dico ludique toi tu sais !

    RépondreSupprimer
  3. Lovely post, in French and English. Your nature words are new to me.

    RépondreSupprimer
  4. NIce words -- and I hope to see more about the hike!!

    RépondreSupprimer