mercredi 13 avril 2011

LES DRÔLES DE MOT DU MERCREDI

Cette semaine, nous allons rester avec Charles Dickens et ses "Grandes Espérances",  tout en repartant dans les Iles, puisque tous les mots proposés sont tirés de "Mister Pip", roman de Lloyd Jones, dont je parlerai plus en détails dans quelques jours.
Pour l'instant, je me bornerai à vous indiquer que l'action se passe dans l'île de Bougainville, qui est l'une des grandes îles Salomon, au sud-ouest de l'Océan Pacifique.

Un dicée :
" Un dicée entra à tire-d'aile et en ressortit."
Photographie : J-M GARG

Un dicée est un petit oiseau qui appartient à l'ordre des Passériformes. Il vit du sud de l'Asie à l'Australie. Les dicées sont répartis en 48 espèces aux noms plus évocateurs les uns que les autres : à bec épais, à calotte olive, à dos rouge, à flancs jaunes......








Un baliste :
"Beaucoup de vieilles personnes ont donc préféré s'en tenir à la sagesse de leurs ancêtres en continuant à se fier aux crabes et aux balistes...."
Le baliste est un poisson de bonne taille, qui vit sur les fonds rocheux aussi bien au large de la Bretagne, que dans la Méditerrannée ou l'océan Pacifique. Il  peut être d'assez grosse taille et ses couleurs sont très variables, du relativement terne sous nos latitudes,  à l'éclatant dans les eaux plus chaudes .
D'où les dénominations : baliste clown, baliste Picasso, baliste à queue rose...
Son nom vient du mot baliste, cette fois au féminin, qui est une sorte de catapulte de guerre, qui servait autrefois à lancer des pierres ou des poutres.
La nageoire dorsale du baliste peut se lever comme le bras d'une catapulte.

Des graines de poc-poc :
"Je venais de ramasser un panier de cauris et je les disposais à côté des graines de poc-poc..."
S'agit-il de la Passiflore poc-poc (Passiflora Foetida) aux si belles fleurs (Engl. Love in a mist)

ou de la plus discrète Liane poc-poc appelée également Pois des Merveilles, je suis bien incapable de le préciser.
Je n'ai pas réussi non-plus à trouver un lien quelconque avec un bruit éventuel, lié à cette plante.
Il ne nous reste donc plus qu'à faire fonctionner notre imagination, à moins qu'une bonne âme ne nous aide à éclaircir ce mystère !

Un rémora :
"Pour attraper un gros poisson, prenez un rémora et enroulez votre ligne autour de sa queue."
Il suffit alors d'attendre, que celui-ci se colle à un autre poisson, voire à une tortue, et le pêcheur n'a plus qu'à relever sa ligne.
Le rémora en effet est un poisson-ventouse !

5 commentaires:

  1. Wonderful words and lovely post!

    RépondreSupprimer
  2. I don't know French, but I like remora because it's in one of my favorite Jimmy Buffett songs, Fins, about a girl surrounded by aggressive men (compared to sharks) so she "feels like a remora." According to the Wikipedia article, remora are suckerfish and they sometimes attach themselves to sharks.

    RépondreSupprimer
  3. It sounds like there's a lot of nature in that book. Since I'm not much of an outdoor person, all the words are new to me.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Concernant votre photo de feuilles, il ne s'agit pas d'une Passifloraceae mais une Sapindaceae.
    Tout ceci pour vous dire : votre photo de feuilles est celle de Cardiospermum microcarpum.

    Les graines de Passiflora sont noire, comme piquées de petits trous, plates et de forme ovoïdes, les graines de Cardiospermum sont ronde, noires brillantes et lisses.

    Voilà, si cela peut vous aider, j'en serai bien heureux.

    Xavier,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Mon mari est également passionné de botanique et me redirige dans le droit chemin quand nécessaire. C'est une science passionnate et pleine de surprises !

      Supprimer