mercredi 10 avril 2013

LA CUISINE DES ECRIVAINS





Auteurs : Nombreux et variés, ainsi que Johan FAERBER et Elsa DELACHAIR
Préface : Mathias ENARD
Editions : Inculte (!)  10/18 n°4621 -2010- 259 pages


Que faire par un jour pluvieux, trop pluvieux, à la fin du mois de mars, quand on se demande si le printemps, oui ou non, va venir ?
Lire un bon livre en croquant des cookies préparés le matin.

Quoi de mieux alors, que de choisir un livre de cuisine et encore mieux une anthologie qui mêle littérature et cuisine, sous forme, d'un long très long menu élaboré et détaillé par une litanie d'écrivains,  une bonne cinquantaine, hommes et femmes réunis, d'aujourd'hui, d'hier, d'avant-hier, et qui chacun nous livre, sa recette, son avis,  ou nous entraîne, qui aux Halles,  qui dans un dîner en ville, qui dans un déjeuner de mariage, pour nous laisser repus et l'esprit en joie, savourant du biscuit devant une dernière tasse de café de thé ou de chocolat.

Ce sont donc des textes autant que des recettes que nous allons savourer, car tous ces marmitons ont bien du talent quand ce n'est pas du génie : Théophile Gautier, Simone de Beauvoir, les frères Goncourt, Boris Vian, Alphonse Allais, Jules Verne, Karen Blixen, Charles Baudelaire, Marguerite Duras, Emile Zola, Colette, Gustave Flaubert, Caton l'ancien, Gogol,  Sigmund Freud entourés de nombreux autres, tout aussi brillants qu'eux, ont ceint  leur tablier.
Si certains s'élèvent assez hauts dans les sphères de la pensée, nous faisant l'apologie qui de l'eau qui du vin, ou nous faisant réfléchir à la nuit qui suit le repas,  d'autres plus prosaïques relèvent simplement les manches pour nous concocter  de la soupe poireaux pomme de terre, un chou en garbure, du poisson au coup de pied quand ce n'est pas une bouillabaisse, une potée, un couscous avant de nous dévoiler les secrets, plus délicats encore, des tartelettes amandines ou de la mousseline aux fraises.

La recette a son importance mais le style encore plus : certains restent concis, d'autres se font lyriques, certains sont prosaïques, d'autres plus poétiques : on les retrouve comme on les aime, on passe un bon moment et on oublie la pluie.





Et maintenant la recette des cookies, issue du livre de Thierry MULHAUPT : "Au grand bonheur des desserts" (Editions : Place Stanislas).


Ingrédients :

- 100 g de beurre tempéré
- 70 g de sucre glace
- 100 g de cassonade
- 1 oeuf 
- 3 g de fleur de sel
- 200 g de farine T55 (merci Mercotte !)
- 2 g de levure chimique
- 35 g de noix hachées
- 35 g d'amandes entières hachées
- 200 g de chocolat de couverture à 56 %, haché


Réalisation :

1) Préchauffer le four à 160°
2) Mélanger le beurre, et les sucres
3) Faire dissoudre le sel dans l'oeuf et ajouter au mélange précédent
4) Ajouter la farine et la levure tamisée
5) Ajouter les noix, les amandes et le chocolat hachés jusqu'à obtention d'une pâte lisse.
6) Rassembler la pâte en deux boudins de 5cm de diamètre et les mettre au réfrigérateur pendant 2 heures
7) Couper en tranches de 1 cm d'épaisseur, et  les mettre sur des plaques de cuisson
8) Cuire 20 à 25 minutes (version T. Mulhaupt). 
    Cuire 15 minutes en retournant les cookies à mi-cuisson (version personnelle pour éviter que la face   posée sur la plaque ne brûle)

13 commentaires:

  1. C'est une idée vraiment géniale. Mais je suis une piètre cuisinière malheureusement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme beaucoup de choses : il suffit de s'y mettre ! Le livre est en effet une bonne trouvaille. J'ai passé un très bon moment.

      Supprimer
  2. un livre extra, rien que pour les tartelettes amandine et la gloire de Ragueneau je vote pour ce livre :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, extra ! J'aime bien ces trouvailles et je pense que le rédiger a dû être un grand plaisir.

      Supprimer
  3. I'd love to have this book. I adore your photos and this post!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks Suko ! I like too cookies and easter rabbit, eggs ang so on...

      Supprimer
  4. A la rigueur, le livre je te le laisse en échange des cookies, juste à côté ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tort pour le livre ! Il est aussi succulent que les cookies !

      Supprimer
  5. Reading this cookbook would be like reading good biographies of the writers, with the recipes a fun bonus. What a great idea. And homemade cookies on a rainy day sounds wonderful.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. It was a great pleasure to read the book and eat the cookies...

      Supprimer
  6. Enfin le mariage littérature et cuisine et en plus tu mets la main à la pâte avec un de mes pâtissiers préféré, allez le soleil peut revenir, c'est joyeux tout ça !

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup le mariage des deux ! Comme j'aime les auteurs de recettes qui racontent à ce propos une petite histoire en introduction.
    J'aime aussi mettre les mains à la pâte...

    RépondreSupprimer
  8. J'ai récemment lu un livre semblable, mais dans une autre édition... hélas, je suis trop mauvais en cuisine, du coup cela m'ouvre l’appétit et finalement je suis obligé ou d'aller au restaurant, ou de me contenter d'un plat bien trop simple...

    RépondreSupprimer