mercredi 23 mai 2012

VOYAGE D'UN NATURALISTE AUTOUR DU MONDE


Titre original : "The voyage of the Beagle"
Auteur : Charles DARWIN
Traducteur : Edmond Barbier
Editions : La Découverte- poche n° 152- 539 pages


Le 27 décembre 1831, un petit voilier, le "Beagle", quitte le port de Davenport en Angleterre. 
A son bord, le Capitaine Fitz-Roy, soixante seize hommes d'équipage et des passagers : trois natifs de la Terre de Feu "qu'on ramène dans leur pays après les avoir exhibés dans les sociétés géographiques britanniques" et des scientifiques, qui ont pour mission "de compléter l'étude des côtes de la Patagonie et de la terre de Feu,..., de relever les plans des côtes du Chili, du Pérou et de quelques îles du Pacifique - et enfin de faire une série d'observations chronométriques autour du monde.".
Parmi eux, un jeune-homme de vingt-deux ans,  Charles DARWIN, "El naturalista Don Carlos" comme indiqué sur son passeport argentin,  que son père a accepté  de laisser partir pour un périple de cinq années, lassé peut-être de lui voir éviter tout établissement sérieux. 
C'est ce jeune-homme passionné de géologie, de botanique, d'entomologie, de zoologie et qui ne repartira jamais plus en voyage, qui rendra, définitivement, cette expédition célèbre.
Heureusement marié et installé dans le Kent, malgré une mystérieuse maladie qui le rongera toute sa vie et qui est peut-être l'autre conséquence de cette aventure,  il va tirer de cette expérience une oeuvre qui lui assurera la gloire et quelques déboires,  au-delà des cercles scientifiques et de son époque : ce récit tout d'abord, des monographies savantes ensuite,  et plus de vingt ans plus tard, après avoir confronté ses intuitions de jeunesse à la lecture des textes de Malthus et  d'Alfred Wallace, l'ouvrage qui va bouleverser tant de croyances,  "De l'Origine des Espèces".

Mais revenons à notre voyage, puisque c'est de cela qu'il s'agit ici :  
Les îles du Cap-vert pour commencer, trois années passées à explorer les côtes, et pour lui  également l'intérieur de l'Amérique du Sud, quelques mois consacrés aux Galapagos, "Taïti" et la Nouvelle-Zélande, un hiver en Australie, un petit mois dans les "Îles Corail", un printemps à l'île Maurice, quelques semaines à Sainte- Hélène, et enfin le retour en Angleterre le 2 octobre 1836.
A chaque étape le scénario se répète presque à l'identique : à peine débarqué Darwin entreprend  des "excursions " dans les terres. Par "excursions" entendez des voyages pouvant atteindre 640 kilomètres, à cheval ou à pied ou en barque selon le contexte. Il observe :  d'abord le sol, puis les animaux du plus petit au plus grand, les plantes, les hommes et leurs installations aussi. Il regarde un peu goguenard, les révolutions, contemple effrayé les ravages des tremblements de terre, se scandalise du sort réservé aux mineurs et aux esclaves. Il s'étonne, s'interroge, compare, s'informe, ramasse, élève ou dissèque parfois au retour, classe, réfléchit. Puis il repart.

Quoi de plus intéressant qu'un tel voyage en une telle compagnie ? Comment ne pas être passionné de bout en bout par cette description d'un monde qui n'est plus, par l'observation d'un bel esprit en marche ? Par la découverte d'une science qui se construit ?
Vraiment n'hésitez-pas ! Voilà que s'offre à vous, bien assis dans votre fauteuil, loin de la cohue des aéroports, la possibilité de faire un tour du monde sans clichés.
Juste un livre en mains et la boucle sera bouclée. 




     

17 commentaires:

  1. Ce livre me tente.
    J´ai lu ton billet avec plaisir.
    Merci Annie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas c'est un vrai plaisir !

      Supprimer
  2. C'est très tentant, je note. J'avais apprécié un voyage de ce genre avec Théodore Monod. Avec Don Carlos, "bel esprit en marche", comme vous dites bien, ce doit être passionnant.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais pas du tout cet auteur

    et ma foi, ce livre doit être vraiment passionnant

    Merci et bonne journée Annie

    Ici nous sommes dans la grisaille, la pluie et le froid depuis trois jours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est terminé ici depuis deux jours. Bonne fin de semaine, Dany.

      Supprimer
  4. J'ai lu l'origine des espèces et une bio excellente de jean Claude amies en mais je n'ai pas encore lu celui la je vais réparé cela cet été

    RépondreSupprimer
  5. You are the bravest reader I know Annie -- you tackle books that make me embarrassed to read light novels and mysteries! This book has been on my list for a long time (I try to read books that I know something about but have actually never read -- right now I am reading Charles Dickens).
    You are so right about books taking you wonderful places from the comfort of your favorite reading chair!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks, Sallie ! After Dickens, let try this one: I'm sure you'll enjoy this book : travelling all around the world in a so charming and interesting company is a great pleasure.

      Supprimer
  6. j'ai beaucoup lu à propos de la théorie de Darwin mais jamais lu de livre concernant ses voyages. Et le récit que tu en fais m'a beaucoup intéressée. Esprit prodigieux qui se heurta à maints conservatismes et préjugés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et en plus un homme modeste,honnête, curieux etc : voyager en une telle compagie ne se refuse pas.

      Supprimer
  7. Darwin: des idées et surtout un homme de terrain !
    Un voyage en sa compagnie ne saurait qu'être passionnant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le cas et en effet un extraordinaire homme de terrain.

      Supprimer
  8. Excellent post! I had not heard of this book before, but it does seem like a very interesting one.

    RépondreSupprimer
  9. Yes it'is and I'm sure, if you read it, you'll enjoy the trip a lot.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour !
    tu m'as bien fait rire avec "la reine d'Angleterre" chez Aifelle!
    Moi aussi j'ai passé mon enfance à me déguiser en comtesses, duchesses et autres pomponnées. Cela dit j'ai trouvé l'exposition dont elle parle impressionnante et j'ai bien envie de programmer ma semaine de vacances d'été autour de cette belle visite.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  11. Contente de t'avoir fait rire ! Ce sont d'excellents souvenirs.

    RépondreSupprimer
  12. Celui-là, il me le faut absolument ! Et si possible avant les vacances...

    RépondreSupprimer