mercredi 20 juillet 2011

LES DRÔLES DE MOTS DU MERCREDI


Je lis lentement en ce moment ! C'est pourquoi "Les drôles de mots" de cette semaine sont tirés d'un livre presque terminé, dont je vous parlerai plus longuement ainsi que de son auteur dans les jours qui viennent.
Il s'agit de "Marseille année 40" de Mary Jayne Gold, que je vous recommande dès maintenant !

- de l'organsin : (engl: organzine/thrown silk)
" Le lendemain, nous nous traînions, fatiguées et maussades, toutes à l'exception de Sue, qui resta douillettement au lit, dans son cache-coeur rose en organsin, bien calée dans ses oreillers, à siroter du bouillon de poule"
L'organsin est tout d'abord un fil de soie grège, tordu deux fois, qui sert à former la chaîne de certaines étoffes.
C'est aussi le tissu de soie, brillant et légèrement transparent, obtenu en utilisant ce fil.



Le mot organsin est une altération du nom Ourgentch, ville d'Ouzbékistan, où ce tissu était fabriqué à l'origine.

- une glène :
"Comme nous contournions, tout en longeant le bord, les empilements de glènes lovées....."
En nautisme, une glène "est un cordage enroulé" sur lui-même (ou sur un rouleau). On peut ensuite le suspendre.... ce qui peut éviter bien des ennuis !

 Une glène en 8

Source : zpag.ttripod.com

En médecine, une glène est "une surface articulaire en forme de cavité arrondie dans laquelle s'applique un autre os".


- un bollard : (engl. : bollard)
"Asseyez-vous, ajouta-t-il en me montrant un bollard."
Un bollard, que l'on peut  encore appeler billard, baulard ou boulard est à l'origine "une grosse masse cylindrique, parfois coudée" qui sert à amarrer les bateaux.

Source : Philippe Arnaulin

Ce terme a fini par désigner toute pièce fixée verticalement, qui dans un espace  sert à accrocher (un vélo par exemple) à signaler une limite ou restreindre un passage.

Un bollard pléonasme ou un pléonasme de bollard ??


- un affidavit :
"il se présenterait au consulat américain avec son "affidavit tenant lieu de passeport", sur lequel était tamponné le tant convoité visa à son vrai nom".
C'est un écrit, le plus souvent souvent autorisé en droit anglo-saxon, "dans lequel on déclare solennellement, devant une personne autorisée par la loi, que les faits qui y sont énoncés sont vrais".
En latin ce terme signifie "il a déclaré sous serment".


Comme vous l'aurez compromis ce récit, écrit par une jeune-fille du meilleur monde, se passe dans un port et les problèmes juridiques y tiennent une place importante !

3 commentaires:

  1. I've read so many crime/police books, I knew affidavit. I wonder if organzine is what we call organza? Thanks for playing along!

    RépondreSupprimer
  2. Bollard is an interesting one. I particularly like the photo you posted of the bicycle stand. I like the shape of it! Thanks!

    RépondreSupprimer
  3. Hi Annie -- The translator button seems to have disappeared. (I have a very slow connection here at the Lake, so it is probably just me -- I seem to be losing a lot lately). Anway, just dropping by to say hi . (And as always to say I feel bad that my language skills are so limited.)

    RépondreSupprimer