lundi 11 juillet 2011

HISTOIRES D'ARBRES







- Des sciences aux contes -
Auteurs : Philippe DOMONT et Edith MONTELLE
Editions : Delachaux et Niestlé -Paris/ONF-2003
256 pages


Je ne sais pas pourquoi, mais en ce moment, tous les romans que je tente de lire, me tombent des mains. Une excellente occasion pour vous parler de cet ouvrage que je savoure chaque matin, chapitre après chapitre.

L'arbre, depuis la nuit des temps est un compagnon essentiel aux humains : il les nourrit eux et leur bétail de ses fruits et même de son écorce et de sa sève, il les réchauffe autour des feux que son bois alimente, il les abrite sous sa frondaison et dans la maison que son tronc structure, il devient outil, seul ou allié au métal, il exprime ce qu'ils veulent transmettre en devenant sculpture ou support d'imprimerie, il les fait rêver : " Dans la mythologie, il est l'arbre cosmogonique, l'arbre de la vie et de la mort, l'arbre  de la connaissance", et symboliquement il les enracine aussi comme en témoignent les arbres généalogiques que constituent aujourd'hui tant de familles.

 C'est de tout cela, mais également , de son histoire, de sa nature, de sa culture, des contes qui y sont attachés,  que les deux auteurs, un ingénieur forestier et une conteuse et écrivain, ont décidé de nous parler.
Non, pas de façon générale, compliquée voire pédante, mais de manière individualisée, riche et simple à la fois et très vivante.


Dix-huit chapitres pour dix-huit espèces d'arbres  : trois espèces urbaines, le ginkgo, le platane, le peuplier d'Italie, trois espèces méditerranéennes, le figuier, l'olivier et le cèdre, enfin douze espèces forestières, "les principales composantes de la forêt européenne, de la plaine à la montagne" : le bouleau, le pin sylvestre, le mélèze, l'épicéa, le sapin pectiné, l'érable sycomore, le tilleul, le hêtre, le chêne, le frêne, le châtaignier et l'if.
Pour chaque chapitre d'un peu plus de dix pages, quatre parties : une partie scientifique, une partie historique, des extraits de contes, et une synthèse, complétés par une riche iconographie.
C'est un véritable plaisir que de passer ainsi d'une notion à l'autre, de découvrir les noms de lieux ou de personnes qui y sont attachés, les proverbes, les devinettes, les chansons, dont ils sont le centre, les utilisations  du bois, des résines des écorces....


Et puis il y a le charme de ces multiples lectures possibles : de la première à la dernière page, un seul chapitre en revenant de promenade, chaque matin un arbre comme je le fais.
On sait qu'on y reviendra, qu'on aura certainement envie d'en savoir plus sur l'espèce qui nous est la plus chère. Un glossaire, une bibliographie, quelques liens internet, en fin d'ouvrage sont là pour nous aider.

Un exemple d'ouvrage de vulgarisation au sens le plus riche du terme, qui nous permet "de porter un regard différent sur les arbres".

5 commentaires:

  1. I've always known trees were important but, until I read your post, I never realized just how important they are!

    RépondreSupprimer
  2. Voilà un ouvrage qui mérite d'être dans toutes les demeures ...

    J'y songe

    Merci pour ce partage Annie

    Passe un bel après-midi

    Ici l'orage menace ... il fait très lourd !

    RépondreSupprimer
  3. Merci Annie, je vais chercher ce livre.

    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour votre passage ! J'espère que vous pourrez vous le procurer dans une bibliothèque comme je l'avais fait !

    RépondreSupprimer